Les Français séduits par l'autopartage

Les Français séduits par l'autopartage

Alors que la voiture a longtemps été un bien personnel vecteur de statut social elle devient aujourd’hui un objet de partage au sein de la sphère publique et professionnelle. Sommes nous en train de basculer vers de nouveaux usages des véhicules et des biens ?

C’est ce que laisse penser les résultats d’un sondage commandité par Ford en avril dernier au cabinet d’études d’Opinion Matters. Celui-ci, mené auprès de 10 000 européens, démontre des tendances que l’on pouvait déjà constater : une augmentation des usages mutualisés de biens, bénéfiques aussi bien sur le plan économique qu’écologique. Le marché européen est particulièrement favorable et séduit par l’autopartage.

Retrouvez l'intégralité de cet article ici